Si Sain

 Joris Queudelin 

JORIS QUEUDELIN SI SAIN.jpg

Craquez sans complexes

avec les pâtisseries Si Sain !

Ni produits de régime, ni compléments alimentaires les pâtisseries Si Sain, 100 % Made in Aube, vous permettent de craquer pour une fringale passagère de doper vos performances, avec des produits sains et délicieux, et de mettre au rencart les éternelles barres industrielles du distributeur de la cafétéria.


Rencontre avec Joris QUEUDELIN, le créateur de Si Sain.

3103-si-sain.jpg

A le prononcer, on s'expose plutôt quasi-invariablement à voir les visages se tordre d'une petite moue dubitative, voire, de répulsion. Évidemment, des décennies de fadeur gustative, ça vous forge une réticence pour longtemps !


 

A le connaître, il est difficile de s'imaginer Joris QUEUDELIN, le fondateur de SI SAIN, tel qu'il était adolescent.


Lui qui se définit aujourd'hui comme "ancien obèse" arbore, en effet, désormais, le profil parfait dont tout le monde rêverait : 1m78 pour 78 kg. Un poids de forme retrouvé dont il attribue la paternité à une meilleure alimentation, autant qu'à ses pâtisseries gourmandes mais "diététiques", qui permettent, désormais, à chacun(e) de combler ses petites faims passagères, ou de retrouver un surcroît d'énergie sans céder à l'appel des graisses et sucres saturés des produits du distributeur de la Cafet', et aussi sans prendre le moindre risque de grossir !


Bon, certes, "diététiques" n'est pas à proprement parler le mot que l'on associe immédiatement au concept de plaisir.


Pas très glamour, en effet !



 

Sauf que les temps changent et que passer, désormais, à côté des pâtisseries SI SAIN sous le seul prétexte de leur estampille "diététique" serait une grave erreur, tant elles sont avant tout des pâtisseries, et tant elles sont excellentes...

 

Limite addictives !

 

Croyez-en les désormais nombreux/ses adeptes !


C'est en tant qu'étudiant que Joris QUEUDELIN a eu le déclic pour ses pâtisseries, en entrant - après des études en pâtisserie et en gestion hôtelière - au service du leader européen de la diététique, en Belgique, comme Chef de Cuisine.


La suite, Joris QUEUDELIN nous la raconte lui-même.

53184573_2029780287059066_67828516694209

"J'avais passé un deal avec eux : je ne comptais pas mes heures, mais, en contrepartie, je disposais, hors les horaires de travail, de la cuisine pour faire mes tests de pâtisseries.


J'ai, ainsi, pu expérimenter dans cette entreprise, en version diététique, toutes les pâtisseries que je faisais chez moi  auparavant. En plus de ce que l'on peut trouver chez SI SAIN aujourd'hui, j'avais aussi développé des gaufres, des brownies...


J'ai réussi à les leur faire présenter sur le Salon MuscleMania à Paris, où l'accueil pour ces pâtisseries a été très bon.


L'objectif était de démontrer que, même s'ils étaient en diète, on pouvait apporter à un public d'athlètes du plaisir à consommer des pâtisseries, avec vraiment du goût.
 

Et c'était également valable pour les personnes diabétiques, végétariennes, ou cœliaque (ne consommant pas de gluten), qui peuvent sans problème consommer nos produits.


Mais, malgré ce succès, tout leader européen de la diététique qu'était mon employeur, sa spécialisation relevant exclusivement du domaine du salé, je n'ai pas réussi à aller plus loin, chez eux, dans le développement de mon projet de gamme de pâtisseries diététiques.


Je suis donc revenu en France, dans ma ville, TROYES, avec la ferme volonté de développer ma gamme, mais avec une nouvelle approche : cibler plutôt le grand public, la clientèle des particuliers : M. et Mme tout le monde, plutôt que de réduire mes pâtisseries diététiques aux seuls athlètes, ce qui, à mon sens, n'aurait eu que peu d'avenir.


La plupart des athlètes ne mangent, en effet, que ce qu'ils        préparent eux-mêmes, s'imposent des diètes drastiques, et ne s'autorisent aucun écart.
 

52792984_2029780257059069_15591405078949

Or, le postulat de départ, que j'avais toujours ciblé, partait de ma propre expérience. Mon idée initiale était avant tout d'aider des personnes qui, comme je l'ai été avant eux, sont en surpoids et essaient de s'en sortir, d'une manière ou d'une autre, qui peinent au quotidien, essaient tous les régimes du monde mais veulent y arriver.

SI SAIN AU BUREAU.jpg

90 % du temps, l'obésité vient de l'alimentation des parents, avec de mauvaises habitudes transmises aux enfants. Moi j'essaie d'appliquer le principe du Colibri : chaque personne doit prendre sa part des choses. C'est plutôt par de petites astuces, des petites choses simples (manger ceci plutôt que cela, réduire ici, remplacer là...) qu'on va dans le bon sens, ensemble, et qu'on peut remédier au problème de surpoids.


DU SAIN, DU LOCAL ET DE L'ARTISANAL.


Cela commence déjà par manger des produits locaux, sans OGM, sans conservateurs, non transformés. Il faut casser le schéma industriel. On peut craquer pour une barre chocolatée au distributeur de la cafeteria, mais pas tous les matins. Il faut que cela demeure vraiment très exceptionnel.


Le reste du temps, Tout ce que vous pouvez faire Maison, faites-le Maison ! Tout ce qui peut l'être, préférez-le !

Ca n'aura peut être pas le même goût que votre barre industrielle de marque, auquel nous avons tous été habitués - dans certains cas, même, conditionnés, l'industrie alimentaire nous ayant tellement gavés à coups de sucres saturés, très dangereux au final pour notre santé, et qui provoquent des maladies graves - mais s'habituer au mieux manger c'est quand même s'assurer pas mal d'années de vie en plus et, surtout, en bonne santé ! Ce qui n'a vraiment pas de prix !

Et c'est pour pouvoir prouver qu'on peut parfaitement manger sucré sans mettre sa santé en danger que SI SAIN existe.


Alors, oui, les gens ouvrent de grands yeux quand je leur dis qu'avec du chocolat, ils vont pouvoir perdre du poids, ou, en tous cas, ne plus en prendre. Et pourtant, c'est le cas, parce que le chocolat ne compose que 15% de nos barres. C'est juste le petit côté sexy dont on enrobe ce qui est dans chaque barre, dans chaque pâtisserie. Mais c'est ce qu'il y a dans la barre qui est vraiment intéressant.

Et, sur ce point, j'ai l'habitude de dire que nos produits ont 2 superpouvoirs :


- ils ne contiennent ni sucre blanc ni sucre raffiné, et ne génèrent donc aucun stockage de graisses, mais se diffusent, au contraire, sous forme d'énergie
- ils sont protéinés. La protéine va remplacer la viande, l'œuf, le poisson.

Chok_istache-e.jpg
Veggie_chock-e.jpg

Ce sont vraiment des pâtisseries, mais elles ont pour énorme avantage qu'en cas de fringale, plutôt que de craquer pour des produits industriels sursaturés en sucres et en graisses, nous mettons à disposition une alternative parfaitement saine et tout aussi - sinon plus - efficace !

1 si sain 1 repas.jpg

SE FAIRE PLAISIR SANS CULPABILISER


Le chocolat excepté, nous choisissons quasi-essentiellement des produits locaux, avec une réelle traçabilité. Nous mettons un point d'honneur à n'utiliser que les meilleurs produits, tous de qualité.


Toutes nos pâtisseries sont faites à la main, une à une.


Et comme tout cela a un coût, nos marges restent très faibles, pour que nos produits demeurent financièrement abordables au plus grand nombre, qu'on soit étudiant, enfant, senior...


On a fait en sorte, en collaboration avec des médecins-nutritionnistes, que chaque produit contienne ce qui est nécessaire à l'organisme en calories et en bienfaits. Et chaque produit, comme un cookies-ball, représente la valeur calorique d'un repas, tout en restant moins cher qu'un simple kebab ou burger, l'équilibre nutritionniste en plus !
 

Mais de ce que l'on observe, depuis que nos produits sont distribués un peu partout dans l'agglomération Troyenne et au-delà, c'est que les gens comprennent que l'on puisse passer le seuil psychologique des prix qu'ils connaissent habituellement avec les produits industriels, de type barres chocolatées, dès lors que nos pâtisseries peuvent aisément remplacer un repas à elles-seules.

Et puis le plaisir gustatif de nos produits revient systématiquement comme déclencheur numéro 1 dans l'acte d'achat chez nos clients. C'est ce plaisir gustatif qui a généré leur fidélité à nos produits. Aujourd'hui, nous avons rétréci la gamme sur les goûts que nous maîtrisons, au point d'oser prétendre être passés experts sur les goûts qui sortent de nos cuisines. C'était capital, désormais que nous avons l'antériorité suffisante pour avoir commencé à fidéliser une clientèle."

Chok_aubois-e.jpg

Une réalité au regard des chiffres des ventes réalisées, qui dépassent les 3.000 pâtisseries par mois !


Le succès est au RDV pour SI SAIN, qui arbore, désormais, 30 points de vente en 1 an 1/2 d'existence et s'apprête à intégrer, en 2020, de nouveaux locaux, plus fonctionnels et plus grands, à La Chapelle-Saint-Luc, pour y installer son nouveau Laboratoire de production, avec une équipe élargie ("on garde nos valeurs, on reste attachés au côté artisanal, et on mise toujours sur l'humain plutôt que sur la mécanisation”), et l'objectif de multiplier son nombre de points de vente permanents dans le Grand Est.


Nul doute que les nouveaux publics qui découvriront les pâtisseries SI SAIN à l'occasion de cette extension d'activité accompagneront à leur tour l'aventure avec gourmandise et enthousiasme !